Published on

    Fitzcarraldo

    En Amazonie, Fitzgerald a monté une entreprise de voie ferrée qui périclite par manque de besoin et par la difficulté de la tâche. Par la suite, il monte un entreprise de fabrique de glaçons par des procédés chimiques. Il est associé à Mme Mollie. qui tient un bordel et par ce biais lui permet de financer ses fantaisies.

    Pour son troisième projet, il décide de démarrer une plantation d´hévéas en plein coeur de l´amazonie dans un domaine sous contrôle des indiens Jivaros - réputés très dangereux et qui réalisent des réductions de têtes.

    F. exploite le mythe des indiens Jivaros selon lequel un dieu blanc les guidera vers un lieu dénué de souffrances. Il répond aux flèches des indiens par l´opéra de Verdi. Les Jivaros sont impressionnés par la jonque puis par la dynamite et la glace.

    Afin d´atteindre le domaine d´exploitation des hévéas, il leur faut atteindre un fleuve et franchir des rapides qui réduiraient en miettes la jonque. F. décide de faire passer le navire par dessus la colline "comme une vache passe par dessus la ferme".

    Après avoir terrassé la colline à la dynamite, par un système à base de nombreuses poulies et avec l´aide de centaines de Jivaros, ils parviennent à faire passer la jonque sur l´autre bras du fleuve.

    À la faveur de la pleine lune et de l´ivresse de la fête qui s´ensuit, les Jivaros décident de sacrifier le "char sacré" pour apaiser les esprits des indiens morts durant la manoeuvre. Ils se retrouvent finalement à leur point de départ. Le bateau est revendu à son propriétaire. Mais avant, ils ont l´occasion de jouer un opéra de Verdi par Caruso dessus.

    Deux ans plus tard, Apocalypse Now sortait. On peut dire que les grands moments de l´opéra de Wagner dans les hélicoptères et la traversée du fleuve sur la frégate et l´attaque des indiens est largement inspirée de ce chef d´oeuvre.

    This page was last modified: